SITE OFFICIEL

La SNCF lance une campagne sur la divagation des animaux d'élevage sur les voies

La SNCF lance une campagne sur la divagation des animaux d'élevage sur les voies

Le réseau SNCF, propriétaire et gestionnaire du réseau ferroviaire, est responsable de la sécurité des circulations et des personnes à bord des trains et du maintien de la régularité. 

A ce titre, la SNCF effectue une surveillance et une analyse de tous les incidents susceptibles d'avoir des répercussions sur ces sujets. 

Les divagations d'animaux d'élevage (bovins, ovins, équidés, caprins) génèrent chaque année des heurts avec les trains causant des perturbations et des retards sur le trafic. Dans certains cas, des accidents humains et matériels graves sont constatés.

Ces 5 dernières années, 495 incidents ont été comptabilisés sur notre région suite à la présence de bétail sur ou aux abords des lignes ferroviaires. Cela représente près de 1000 h de retard (environ 42 jours)  subit par les usagers et près de 2800 trains impactés. 

Dans les communes les plus touchées, la SNCF a donc écrit aux agriculteurs. Elle leur rappelle leur devoir sur l'entretien des clôtures et la vigilance de rigueur lorsqu'un troupeau traverse un passage à niveau. La compagnie ferroviaire évoque même les risques d'amendes voire de peines de prison en cas d'accident grave. 

Pénalement et civilement, la responsabilité des éleveurs peut être recherchée et engagée. La réparation financière des préjudices matériels et corporels causés leur incombe.

Les codes pénal, code de la route,  code rural et de la pêche maritime, code des transports et le code civil précisent ce qu'ils encourent en cas d'entrave à la circulation des trains et ou mise en dangers des voyageurs.