SITE OFFICIEL

Zero pesticide

Zero pesticide

Depuis le 1er janvier 2017, les désherbants chimiques sont interdits sur les espaces publics (loi sur la transition énergétique et la croissance verte). Les agents des espaces verts utilisent à la place des techniques alternatives (désherbage thermique, arrachage mécanique ou manuel...). Cette année, le département est fortement impacté par les conditions climatiques exceptionnelles propices à la pousse des végétaux.


Zéro pesticide : un enjeu important

La réduction de l’usage des pesticides pour l’entretien des espaces verts et des voiries constitue un enjeu important pour la préservation de la ressource en eau, de la biodiversité et pour la santé. C'est pourquoi, la commune de Puget-Ville s'est engagée dans une démarche vers le zéro pesticide. 

Depuis 2015, elle dispose d'un plan de désherbage communal et pratique une gestion différenciée des espaces verts.

Accroupis, avec ou sans gants, les employés municipaux arrachent, binent et retirent les mauvaises herbes du caniveau. Désherber sans désherbant, c'est le défi que doit relever chaque jour les agents communaux. Pour supprimer les herbicides, il a fallu développer des méthodes alternatives : désherbage thermique, arrachage mécanique ou manuel...

Afin d'améliorer ces pratiques et atteindre le "Zéro pesticide", une étude a été réalisé en 2017 par le cabinet Envilys avec l'aide des services techniques : recensement des pratiques utilisées et mise en place d'un programme d'actions adapté. Des solutions pérennes et durables seront mises en œuvre avec une aide financière de l'agence de l'Eau. 


2018 : des conditions climatiques exceptionnelles

L'abondance des pluies associée à la chaleur soudaine entraînent la repousse rapide des végétaux. Cela impacte le travail des agents des espaces verts. Ils sont dans l'obligation de consacrer tout leur temps de travail au désherbage des espaces publics de la commune. Leur équipe a du également être renforcée par des agents du service voirie.

La municipalité met tout en oeuvre pour répondre aux nombreuses demandes des administrés et maintenir un cadre de vie agréable. Des méthodes alternatives adaptées sont actuellement en cours de mise en oeuvre afin de parvenir à un résultat optimal.


 En 2019, l'utilisation de désherbants chimiques seront également interdits aux particuliers pour leur jardin.