SITE OFFICIEL

La construction du pigeonnier contraceptif est achevée

Pour permettre une réduction significative des nuisances locales causées par les pigeons, améliorer la cohabitation entre les habitants et les oiseaux, tout en respectant la vie animale, la commune de Puget-Ville s'est engagée dans une politique éco-responsable de contrôle des populations.

Contrôler plutôt qu’éradiquer

Le pigeon fait partie de notre environnement, le chasser de nos villes semble très illusoire.

D’un autre côté, la prolifération sans contrôle des populations amène de nombreux problèmes :

  • Détérioration des monuments et habitations
  • Zone de nidification posant des problèmes sanitaires
  • Surpopulation entraînant la présence de volatiles en mauvaise santé
  • Transmission de maladies
  • Nuisances diverses pour les riverains etc.

Plusieurs solutions existent pour gérer cette population. L’effarouchement et la capture sont les méthodes les plus souvent utilisées. Certaines autres méthodes comme le piégeage ou le gazage sont radicales et violentes.

Raisonnablement, il convient donc mieux de contrôler les populations avec des outils et des méthodes permettant de concilier respect de la vie animale et limitation des nuisances.

La commune a souhaité utiliser la méthode de pigeonnier contraceptif comme solution raisonnable et raisonnée aux problèmes causés par les pigeons.

Après l’étude des terrains d’accueil potentiels, le pigeonnier contraceptif a finalement été installé derrière le cimetière communal.

Les travaux ont été confiés à une entreprise locale (MGM)

Coût du projet : 52 800 € HT
Subvention obtenue : 42 000 €


Fonctionnement et atouts du pigeonnier contraceptif

Il s’agit d’un abri sécurisé, installé en hauteur et constitué, comme un pigeonnier classique, de cellules permettant aux couples de nidifier.

La première couvée de chaque couple est préservée, mais lors des pontes suivantes, on procède à une stérilisation manuelle des œufs qui sont individuellement secoués de façon à stopper le développement des petits. Les œufs sont laissés en place quelque temps. Ainsi, la femelle continue à couver sans se rendre compte qu’il n’y aura pas d’oisillon et ne déserte pas le nid. De cette manière, les couples installés n’ont qu’une couvée par an au lieu de 6 à 8 habituellement. Il est ainsi possible de maintenir une population maîtrisée sur une zone géographique.

Le fait de regrouper les pigeons dans un même endroit pour nicher permet également de suivre leur état de santé.

L’implantation d'un pigeonnier contraceptif permet de réduire les pontes de 50% dès la première année, pour entraîner une décroissance progressive de la population. Le retour d’efficacité maximale se mesure sur le long terme.

Chaque équipement demande une gestion et un entretien mensuel pour maintenir le lieu viable. A Puget-Ville, ce sont les agents des services techniques de la commune, formés, qui se chargeront de l’entretien mensuel du pigeonnier.


État des lieux et poursuite du projet

L’association Les colombes du soleil a été mandatée pour nous accompagner, durant deux ans, dans sa gestion. Préalablement, elle a effectué un état des lieux de la population des pigeons, début mars.
Les opérations de déplacement vers le pigeonnier sont en cours depuis le 10 avril.

  • 1ère opération : agrainage des pigeons durant 2/3 jours sur des sites qu’ils fréquentent
  • 2ème opération J+4 matin : Pose des cages sur ces sites avec, à l’intérieur, des graines et deux pigeons comme « appelant ».
  • 3ème opération J+4 après-midi : Récupération des pigeons et transfert vers le pigeonnier.
  • Renouvellement des 2ème et 3ème opérations les jours suivants. 

Après capture, les pigeons sont transportés jusqu’au pigeonnier où ils sont enfermés pour une période de six semaines, dite de “fidélisation”. C’est l’étape de familiarisation et d’adaptation durant laquelle les pigeons sont nourris et soignés et pourront nidifier. Les conditions seront respectées afin que la colonie soit saine. Nous procéderons à la stérilisation des œufs pour limiter les naissances à un petit par couple et par an. Ce processus permet aux oiseaux de se fixer au pigeonnier.

Dans le même temps, les services techniques interviendront sur les anciens sites de nidification afin qu’ils ne soient pas à nouveau investis.

L’objectif est que les pigeons qui n’auront pas été capturés rejoignent d’eux-mêmes le pigeonnier. Pour cela, nous avons besoin de votre collaboration afin qu’ils ne trouvent ni nourriture ni emplacement sur les fenêtres ou balcons pour nidifier.

Le contexte sanitaire nous prive de la possibilité d’organiser des réunions d’information comme nous l’avions prévu initialement, mais nous tenons à favoriser le débat participatif avec tous les habitants. Pour toute question ou si vous souhaitez vous associer à la gestion du pigeonnier, adressez-vous à l’accueil qui transmettra vos demandes au service concerné.
 
Dans tous les cas, nous reviendrons vers vous régulièrement pour vous informer de l’état d’avancement du programme.

⇒ Télécharger l'état des lieux


Prochaines dates d'intervention

⇒ Du 19 au 21 avril :

  • ZONE A : ( du cellier au lavoir Navarin) Agrainage + dépôts des cages-pièges + transfert
  • ZONE B + C + D : (place de la liberté, rue de la libération, place de l’église) Agrainage

⇒ Du 22 au 26 avril :

  • ZONE B + C + D : (place de la liberté, rue de la libération, place de l’église) dépôts des cages- pièges + transfert
  • ZONE E + F + G : (secteur nord : espace Felibrige, écoles, salle J. Latour, rue de l’Enclos, impasse Rabine, montée Félibrige, … rue du Rayolet et adjacentes, hameaux) Agrainage

⇒ Du 27 au 29 avril :

  • ZONE E + F + G : (secteur nord : espace Felibrige, écoles, salle J. Latour, rue de l’Enclos, impasse Rabine, montée Félibrige, … rue du Rayolet et adjacentes, hameaux)  dépôts des cages- pièges + transfert
  1. Agrainage : dépôts de graines pour attirer les pigeons sur les zones de dépôts des cages,
  2. Dépôt des cages-pièges : les cages contiennent deux pigeons « appelants », des graines et de l’eau afin d’attirer les pigeons.
  3. Deux fois par jour, les pigeons piégés sont transférés vers le pigeonnier afin d’être examinés pour un contrôle sanitaire, soignés et protégés.
  4. A la suite de ces phases, les pigeons resteront isolés au pigeonnier pendant six semaines sous surveillance de notre soigneuse Julie.

Au cours de cette fidélisation des pigeons, le service technique procédera à la neutralisation des nids.

Afin de garantir, une meilleure réussite de cette fidélisation les points d’eau (fontaines et lavoirs) seront fermés, sauf les fontaines à robinet poussoir qui resteront ouvertes.