SITE OFFICIEL

La chapelle SAINTE-PHILOMÈNE

La chapelle SAINTE-PHILOMÈNE

L'historique du village

L’ancien village au sein duquel a été construit cette chapelle  était couramment appelé Ville ou "Vilo", puis Haute-Ville. D'une altitude de 294m, ce "masage" était le chef-lieu de la communauté jusqu'au milieu du XVIIIème siècle.
Une délibération de 1643 indique que le chef-lieu est toujours à "Ville" ; en 1663, le conseil se réunit aux Crottes et une délibération de 1654 qualifie "Ville" de l'ancien Puget.

L'existence du village est mentionnée, en l'an 1025, dans une charte de St-Victor.
L'abbaye possédait la vallée du Réal Martin, probablement depuis l'an 1000.

La communauté était gérée par un conseil élu qui se réunissait dans la maison dite du St-Esprit. Au rez-de-chaussée de cette maison fonctionnait un moulin à huile, chaque hameau en possédait un. Un deuxième moulin à farine est signalé, en 1554, à La Foux.
En 1587, Ville comptait 60 maisons, soit 300 h environ. La communauté disposait d'une école de plein exercice, les gages du magister étaient de 4 florins en 1572. En 1752, il y avait encore 14 habitants.

Le château

Aurait été édifié par les ALBANIS, donc au plus tôt au XIVème siècle.
La façade principale était au milieu flanquée de deux tours, avec une terrasse plantée de meuriers et de cyprès. Une grande cour entourée de hautes  murailles encore debout, servait de jeu de paume. L'enceinte était complétée par une contre-escarpe de terre enrochée.

A la fin du XVIème siècle, le château fut fortifié, à gauche de l'église se trouvent deux casemates en assez bon état, la maison claustrale fut percée de meurtrières. En 1918, le pigeonnier de section carrée était encore en bon état.

L'historique de la chapelle 

L'église a été renommée  plusieurs fois successivement depuis son origine :
Sancta Maria de Descensa (Charte de l’abbaye St Victor XIème siècle) : dès 1060 on parle dans les archives de l'Abbaye de Saint-Victor à Marseille, de l'église qui avait alors ce nom. Elle aurait été reconstruite au XVIème siècle.